samedi 7 avril 2018

Archives a vendre !

C'est une évidence : pas de généalogie sans archives ! Aussi les généalogistes sont ils souvent attristés et alarmés en découvrant des pages entières de manuscrits anciens sur des sites de petites annonces ou de ventes aux enchères...

Très bref aperçu des nombreux manuscrits, souvent actes notariés, en vente sur un site d’enchères bien connu des internautes...

Il faut cependant relativiser. La plupart des documents proposés sur ces sites sont des copies d'actes notariés (des grosses) dont les originaux (les minutes) sont, en théorie du moins, à l’abri et à la disposition de tous aux Archives Départementales.

Les documents originaux et les plus intéressants, quant à eux, n’échappent généralement pas à la vigilance de ces mêmes Archives Départementales ou Municipales, toujours soucieuses de collecter de nouvelles pièces. Rien n’empêche cependant de leur signaler ces ventes !

Sur le même site d’enchères en ligne : un répertoire de notaire pour l'année 1823. Une fois prévenues, les Archives Départementales m'ont confirmé avoir un exemplaire de ce document dans leurs collections.


Les salles de ventes aux enchères des commissaires priseurs voient elles aussi passer un certain nombre d'archives... Là aussi beaucoup de « grosses » notariés, mais parfois des documents beaucoup plus intéressant ! Dans ces ventes les Archives ont la possibilité de préempter : elles se substituent alors à l’acquéreur une fois le marteau retombé !

C'est d'ailleurs chez le commissaire priseur d’Alençon que seront vendus le 5 mai prochain des manuscrits médiévaux du Mont Saint Michel. Reliés dans un même volume qui disparut des collections du scriptorium de l'abbaye probablement à l'époque révolutionnaire, ces quatre manuscrits se composent :
- d'un traité de géographie, sur deux feuillets évoquant de manière succincte les provinces occupées par Rome ;
- d'un traité de musique du XIIème siècle avec l’ancienne codification musicale, avant que ne soient utilisées les notes, les sept sons étant indiqués par des lettres ;
- de L’Architrenius : un poème composée vers 1184 composé par Jean De Hanville (poème satirico-didactique à prétention moralisante rédigé en latin, Architrenius signifiant « grand lamentateur » ;
- de l'Anticlaudianus : traité sur la morale présenté sous forme d'allégorie et composé par Alain de Lille vers 1182.

Manuscrits médiévaux du Mont Saint Michel prochainement en vente.

Estimé entre 50 000 et 80 000 Euros, ce trésor d'archive fait l'objet d'une demande de restitution par l’État qui estime en être le légitime propriétaire...

Pour en savoir plus sur cette vente : voir l'article publié sur le site interencheres.

Affaire à suivre !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire